Notre histoire

Logo CNSL    Ou comment grandir en tentant de ne pas perdre son âme!

Le Centre Nautique Sèvre et Loire alias le CNSL

Septembre 1987, dans le cadre d’une fête intitulée « Chants et Dits de Marins et Mariniers », organisée à Trentemoult, sur les quais de ce quartier maritime de l’agglomération nantaise, les Douarnénistes du Chasse-Marée et consorts mettent à l’eau diverses embarcations « Voile-Avirons ». Les Trentemousins assistent, en vulgaires terriens, à la démonstration de la navigabilité de la Loire pour le commun des mortels et du plaisir qui peut s’en dégager ! …

Une idée maîtresse apparaît pour eux: Ne plus rester sur le quai ! …

Pour cela, il nous fallait un bateau adapté à la Loire. François Vivier se met à sa planche à dessin, 3 exemplaires sont construits individuellement et associativement: Le « Seil » est né !

Il nous fallait aussi une structure pour animer un programme de navigation : le Centre Nautique Sèvre et Loire voit le jour en février 1990. Les objectifs sont clairs : créer une base nautique à Trentemoult, promouvoir la construction de bateaux « Voile-Aviron », permettre le rapprochement de notre environnement maritime et fluvial en naviguant, faire partager cette approche aux jeunes, ne pas rester sur notre île en nous tournant vers la fédération française de voile. Acte fort suivant : la relance des « Régates de Trentemoult », plus que centenaire, en apportant la preuve d’une navigation populaire possible sur la Loire.

Sur ces bases, l’association n’a fait que progresser, notamment lorsque la ville de Rezé a mis à sa disposition les locaux en bord de Loire de l’un des derniers chantier-navals de Trentemoult, soit 800m² en 2 hangars, une cale de mise à l’eau et un large terre-plein. Dés lors, les moyens de l’association permettaient l’accueil des projets des adhérents, particulièrement pour la construction amateur de « Voile-Aviron ».

Développement et diversification

Le Défi jeunes marins 2000 nous a fait rêver, mais les aléas de la vie associative avec son lot de fortes personnalités n’a pas permis de nous mettre sur les rangs. Il nous est resté la notion de « Transmission de Savoir-faire » et un réseau d’amitiés toujours plus étendu.

Le développement du CNSL nous oblige à plus de rigueur dans le fonctionnement de l’activité. Afin que chacun et chacune puissent utiliser les bateaux en toute sécurité, nous créons en 2003 le « C.A.M.E.M.B.E.R.T. », certification interne qui permet aux adhérents d’utiliser individuellement les embarcations de l’association. La démarche sécurité s’oriente vers le développement du sens marin et l’autonomie plutôt que l’assistanat infantilisant !

La gastronomie est à l’honneur avec une équipe capable de vous proposer un punch au muscadet accompagné de filets de maquereaux fumés maison ! la chorale qui s’est créée, puis la section « Canoés et Kayaks »(en bois bien sûr !) complètent le tableau.

Et maintenant

Les maîtres mots sont désormais : Accueillir les projets, permettre la rencontre, naviguer, ne pas rester sur le quai, partager les savoir-faire sur l’eau et à terre…

Faut-il s’étonner que nous nous soyons immédiatement tournés vers la nouvelle « Fédération des bateaux Voile-Aviron » ?

Les commentaires sont fermés.