Le Seil

Présentation

Il a été dessiné en 1988 à la demande d’un groupe d’habitants de Trentemoult à Rezé (près de Nantes) désireux de disposer d’un voile-aviron. Le cahier des charges très complet n’a pas rebuté François Vivier qui a dessiné le plan. Le mouton à 5 pattes doit être bien adapté à la navigation en rivière, avec une levée pour l’accostage des berges, doit marcher aussi bien à l’aviron qu’à la voile, à 2 comme à 5 personnes, avoir un gréement facile à gérer, transportable et dont la construction doit pouvoir être faite par des amateurs.

Historique

Inspiré des prames Norvégiennes, ce bateau à clins de contreplaqué voit le jour en 1988. Son nom est celui d’un bras de Loire, aujourd’hui comblé, qui délimitait la commune de Trentemoult. Après ce premier chantier, la future association du CNSL construit en mode associatif les deux suivants : Trentemoult et Norkiouze.

Il a été aussi produit en polyester par le chantier « Canotage de France ». Plus de 140 exemplaires ont été construits et les flottilles de Seil continuent à croître, grâce à une dynamique association de propriétaires et l’organisation de rendez-vous réguliers. Cela fait du Seil un des voiles-avirons le plus répandu.

Très porteur de par sa taille et sa forme, c’est un bateau convenant aussi bien à une utilisation familiale que collective (on peut naviguer à 6). De nombreux clubs de voile et associations l’on adopté. La grande voile au tiers est amurée au pied de mât et n’a pas à être changée aux virements de bord. Le mât bascule pour passer sous les ponts. Des adaptations pour le camping (cabanage) ont vu le jour permettant des randonnées nautiques en toute tranquillité. D’autres versions ont aussi vu le jour avec un bateau rehaussé pour la pratique des personnes à mobilité réduite, un gréement avec deux mats (base topper) pour les écoles de voile.

Il y a deux bancs de nage. Avec un équipage de jeunes, il est possible de nager avec deux rameurs par banc. La série s’est surtout développée sur les plans d’eau intérieurs, mais le Seil est aussi un bateau très marin à la stabilité surprenante. Même si certains clapots peuvent le gêner, il est tout à fait adapté à une utilisation en mer.

Une refonte du plan a été faites par François Vivier : Le Seil 18 pour y intégrer le meilleur des améliorations apportées au Seil au fil des ans : bancs latéraux, planchers pouvant constituer une plateforme pour coucher à bord.

Caractéristiques

Longueur : 5.40 m
Largeur : 1.62 m
Tirant d’eau (dérive haute) : 0.20 m
Tirant d’eau (dérive basse) : 0.90 m
Poids armé : 250 kg
Surface voilure : 11 m²
Nombre de personnes max : 4 à 6 personnes

Au CNSL

L’association dispose de trois seils :

  • Trentemoult (en bois)
  • Norkiouse (en bois)
  • Petit Jaunais (en polyester)

Les commentaires sont fermés.